Un mélange délicat de Légendes, de Sagesse et d'Esotérisme, mêlé aux parfums de la Vie et de la Terre !
 
AccueilPortail ~ Vers.CalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rituels pratiques de bougies, Raymond Buckland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Primum
Petit lutin
Petit lutin
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Rituels pratiques de bougies, Raymond Buckland   Lun 9 Mar - 22:54

Ouvrage paru aux Editions Ramuel en 1996 (pour la version que j'ai en tout cas, trouvée d'occasion sur le net) et rééditée ensuite sous un autre titre en 2005 : "La magie des bougies", du même auteur, aux éditions Alain Labussière. (Que j'ai acheté bêtement pensant qu'il s'agissait d'un autre ouvrage du même auteur).

Il faut dire que le titre de la 1ère édition "Rituels pratiques de bougies" est dans un français pas terrible, "avec des bougies" ou "pour bougies" aurait mieux sonné. Cela étant dit, je préfère la mise en page des éditions Ramuel, que je trouve plus claire, les schémas des déplacements de bougies sur les autels sont plus grands et mieux faits.

La couverture aussi est plus "mystique", (en tout cas plus suggestive pour la magie) et est plus "tarte" chez Labussière.

C'est le seul ouvrage de cet auteur traduit en français. Comme son nom l'indique il s'agit d'un livre de magie dont la rituélie se base sur la magie des bougies. Il proppose une série de 28 rituels portant sur toutes sortes de sujets : argent, amour, protection, voyance, apaiser ses nerfs, se purifier, vaincre une mauvaise habitude, etc

Sa particularité est de propposer chacun de ces rituels sous 2 versions :

- une version magie chrétienne (utilisant le pouvoir de la magie des psaumes);

- une version magie Wicca appelée "Vieille religion" chez Ramuel et "Ancienne religion" chez Labussière.

J'ai eu l'occasion de tester certains rituels sous leurs 2 versions : les 2 fonctionnent !

Si les 1ers tirent leur force magique de la magie des psaumes, en revanche je ne sais pas quelle est la source des textes donnés par Buckland pour la magie "Ancienne religion" ???

Ce que je peux dire par contre c'est que la plupart des rituels de la Magie du Feu donnés par Alexandre Moryason dans "La Lumière sur le Royaume" sont inspirés directement des rituels de ce livre (qui a été un best-seller chez les anglo-saxons). Moryason les a amélioré (ceux que j'ai testé de son ouvrage étaient vachement plus puissants !). Il faut lui reconnaître celà. Il a "customisé" les rituels de magie chrétienne simple en puissants rituels kabbalistiques, plus sophistiqués.

Mais j'en reviens au livre de Buckland : les rituels sont simples, faciles (au contraire de Moryason qui sont plus "techniques" - (mais plus forts)), et c'est une belle qualité, surtout pour ceux qui débutent en magie.

Toutefois beaucoup d'entre eux nécessitent un autel fixe car s'étalent sur plusieurs jours. (Certes on éteint les bougies entre chaque séance, je vous rassure :02: ). Certains sont à répéter plusieurs jours de suite, d'autres seulement un jour de la semaine précis : par exemple plusieurs vendredi de suite. (Il faut laisser l'autel intact entre 2 séances, sans toucher aux bougies, jusqu'à ce que le rituel soit totalement achevé). Donc il faut avoir les moyens ici de disposer d'un autel fixe.

Avantages :

- rituels simples et faciles, efficaces
- accessible au niveau débutant
- explications claires et courtes
- vaste choix (28 rituels propposés)

Inconvénients :

- disposer d'un autel fixe est obligatoire pour la plupart des rituels présentés
- l'autel peut être monopolisé pour un seul rituel jusqu'à plusieurs semaines
- quelques rituels de magie noire sont donnés (2 seulement : briser une histoire d'amour et susciter la jalousie) et je ne suis pas content après Buckland pour cela. (Il y a sûrement des malades qui ont réellement utilisés ces rituels pour nuire à l'amour d'autres personnes - c'est criminel).


Cela étant dit, la grande originalité de ce livre est de propposer 28 fois les mêmes rituels en 2 magies différentes, même si les bougies sur l'autel, leurs couleurs, leurs mouvements, et le temps imparti pour chaque, restent rigoureusement identiques dans les 2 versions.

Question éthique que peut se poser à ce stade un praticien wiccan : Peut-on pratiquer des rituels magiques chrétiens quand on est wiccan ? N'y a t-il pas incompatibilité entre les 2 égrégores ?

La Wicca alexandrine est le 2ième plus grand courant Wicca de la planète et ils ont intégrés des éléments chrétiens dans leurs pratiques, sans rencontrer aucun problème, donc il n'y a pas de problèmes "magiquement conflictuels" entre les 2 sortes de magie. Je n'en ai pas rencontré moi non plus (sans être alexandrin pour autant).

Néanmoins les 2 formes de magie sont indépendantes l'une de l'autre et une personne peut très bien pratiquer les formes wiccanes données par Buckland sans jamais toucher à leurs formes chrétiennes.

(Pour information historique, la magie chrétienne provient pour l'essentiel de la magie kabbalistique des juifs (dont elle est une version très simplifiée) qui à son tour provient des antiques magies égyptienne, chaldéenne et babylonienne. (Donc provient des sources des berceaux historiques de la magie). Elle puise donc ses sources dans une magie très ancienne. (Que les juifs ont ramené de par leurs nombreux voyages à travers le monde). Contrairement à une idée commune très répandue, l'égrégore chrétien est très bon pour la magie, d'ailleurs des ordres magiques illustres (comme la Golden Dawn) ont utilisés cet égrégore en magie opérative. (Et du reste de nombreux papes ont pratiqués la magie, ouvertement, en écrivant eux-mêmes des grimoires de magie, dont certains sont restés célèbres). "L'anti-magie" épidermique de certains fanatiques chrétiens est une déviance née avec le temps, non un élément d'origine.

Et à titre d'idée, pour remettre les choses dans leur contexte, la "Lumière sur le Royaume" est LA référence en France en terme de vente d'ouvrages de magie et pourtant il s'agit d'un ouvrage de kabbale chrétienne (ou Théurgie ou Haute magie divine ou magie cérémonielle ou ...) donc il s'agit de magie chrétienne. Ceci pour dire qu'il n'y a donc pas de problèmes conflictuels entre le (très) puissant égrégore chrétien et la pratique magie. (Par contre il y a eu de sacrés crétins qui ont salit l'égrégore, avec l'Inquisition (côté catholique) et la chasse aux sorcières aux USA (dont le point culminant a été le massacre des sorcières de Salem) (côté protestant ici).

Il y a eu de sacrés cons. Mais à l'origine, l'égrégore chrétien est 100% soluble dans la magie, la rituélie de l'Eglise provenant d'une récupération d'éléments païens, de même pour les Saints, les lieux sacrés, les dates des fêtes, etc, tout a été "plaqué" sur un corpus magique (bougies d'autel, orientation à l'est, encens, eau bénite, consécrations, exorcismes, etc). Et les moines ont été pendant longtemps les gardiens du savoir (y compris magique) dans les bibliothèques des monastères, les moines copistes ont dupliqués des grimoires de magie, etc


Bref cette petite digression parce que le sujet est important et pourtant assez mal connu. (L'Apocalypse de Saint Jean est un recueil alchimique, les 151 psaumes de David tirent leurs pouvoirs de 151 génies chaldéens (voir la magie copte à ce sujet), la 1ère partie de la Bible (1er Testament ou "Torah") est la base de la magie kabbalistique, encodée dans le texte, etc. Bref ça n'a rien à voir avec des écrits religieux à la base, ça a été galvaudé ensuite, nivelé par le bas au fur et à mesure que le savoir magique s'est perdu. Une "chûte").


* * *


Les praticiens les plus avancés pourront étudier la manière dont Moryason a renforcé la puissance des rituels de Buckland.

Bref, c'est un ouvrage qu'il me paraissait intéressant de présenter, c'est le seul que je connaisse qui proppose des rituels systématiquement dans 2 systèmes magiques différents. Et le fait qu'un autre auteur ait repris quelques uns de ces rituels et les a transposé à son tour dans un 3ième système (kabbalistique) donne encore plus de matériaux à étudier pour l'apprenti magicien qui veut apprendre comment créer lui-même ses propres rituels, et comment les renforcer. Cela permet de voir la structure d'un même rituel sous 3 aspects différents.


Voilà, bons rituels et que la Force soit avec vous ! :47:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primum
Petit lutin
Petit lutin
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Synchronicité ?    Mar 24 Mar - 3:32

Ah tiens, je parle de Buckland et 2 semaines plus tard (aujourd'hui !) je viens d'apprendre qu'un 2ième livre de cet auteur va être publié en français : Amazon annonce qu'il sera disponible à partir du 08 Avril 2015, donc sous peu.

Apparemment il a été traduit en français sous la pression d'un groupe Facebook qui exigeait des livres de magie wicca d'un niveau sérieux en français. Les éditions canadiennes ADA ont acceptées de faire un effort et de traduire un ouvrage (-sic !-). C'est toujours ça. Des pressions sont exercées sur l'éditeur Québecor aussi pour qu'il se bouge les fesses dans ce domaine, mais apparemment sans résultat jusqu'ici ?

Il faut dire que d'après mes sources, le marché français en magie est très mal vu par les éditeurs étrangers :

- d'abord les livres ayant un vrai niveau sérieux en magie ne se vendent pas (les Français sont un "mauvais public" dans ce domaine, ils préférent les "recettes de cuisine" à 2 balles, simples et superficielles);

- ensuite c'est un public qui n'a pas un grand niveau en magie, c'est la raison pour laquelle depuis environs 15 ou 20 ans il n'y a plus un seul livre de magie puissant qui se trouve traduit dans cette langue. L'absence de connaissances et de maîtrise de la magie à haut niveau créerait davantage d'accidents que de bien. A l'inverse des angosaxons qui disposent eux d'une tradition magique bien implantée dans leur culture, de traditions familiales qui se transmettent d'une génération à l'autre, faisant qu'en parallèle au public profane il existe aussi un publique réel avec un haut niveau en magie, pour lesquels les éditeurs peuvent calibrer des ouvrages puissants, sans risque qu'ils se fassent éclater la tête par incompétence ou maladresse.

Buckland n'est pas un auteur faisant des livres de magie pour le haut niveau, ça reste du grand publique. Mais c'est du sérieux quand même, d'après la réputation dont il semble jouir dans les milieux anglosaxons.

C'est pourquoi cette traduction en français est notable.

Quand aux Français, ça n'est pas par choix qu'ils sont le parent pauvre de la magie : toute la chaine de transmission du savoir magique a été détruite par l'Inquisition au cours des âges. Il faut tout réensemencer, de A à Z. Ca repart lentement dans le pays, très lentement, et c'est surtout grâce à la Wicca que l'intérêt pour la magie revient peu à peu dans le giron français. Mais pour l'instant ça reste encore un relativement faible publique et surtout, que de la magie légère, pour publique non averti, rien à voir avec les "poids lourds" anglosaxons, germaniques, italiens, ou scandinaves, pour ne rester que sur l'Europe.

Mais dans ce domaine, on rattrapera notre retard sur les anglosaxons, comme on l'a fait pour d'autres domaines (comme par exemple pour l'internet : le français est devenu la 4ième langue de l'internet, alors qu'il y a 20 ans on était "has been" encore dans ce domaine).

Donc à terme, malgré la forte réticence des maisons d'éditions étrangères à traduire en français, malgré la forte réticence des magiciens français à produire des oeuvres de qualité dans ce domaine (j'en connais : ils ne veulent pas parce que c'est un énorme investissement en temps et en énergie, pour rester avec plein de stocks d'invendus après sur les bras, à produire à compte d'auteur en plus !), donc malgré tout ça, la situation finira certainement par se débloquer un jour ou l'autre.

D'ailleurs un changement significatif semble être en train de se produire en France : d'après quelques sites que j'ai survolé récemment, de plus en plus de groupes de Wicca reliés à une Tradition magique solide sont en train d'apparaître ce qui signifie une évolution des mentalités. (Et une transmission magique plus forte au sein de ces groupes, formant des magiciens plus aguéris et de meilleur niveau à terme, que le simple autodidactisme).

Et comme la langue française se développe à une vitesse halucinante dans le monde (au début des années 2.000 : 10ième langue la plus parlée dans le monde (100 millions de francophones), et aujourd'hui : déjà la 6ième langue la plus parlée dans le monde ! (270 millions aujourd'hui, plus du double !) Elle est la 2nde langue la plus apprise dans le monde et celle qui se développe le plus vite : tous les 10 ans il y a environs 100 millions de personnes de plus qui parlent français !) Ce sont des chiffres colossaux.

Donc à terme, il y a de quoi finir par attirer les éditeurs sur ce marché (point faible : ce sont surtout dans les pays pauvres où la langue se développe le plus - pas de quoi séduire les éditeurs ici).

Je reste quand même positif pour l'avenir : la magie devrait se développer en France, à la fois quantitativement ET qualitativement.

J'espère qu'on verra apparaître de plus en plus de traductions de qualité dans les années à venir. Soyons optimiste. C'est un peuple entier qui doit retrouver ses racines spirituelles. Ca ne se fait pas sur une ou deux générations seulement.

Bonne journée ou bonne soirée à toutes et à tous, c'est selon. :01:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rituels pratiques de bougies, Raymond Buckland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dagan :: ~ Bons renseignements ~ :: ~ Côté bibliothèque :: Fiches de description-
Sauter vers: