Un mélange délicat de Légendes, de Sagesse et d'Esotérisme, mêlé aux parfums de la Vie et de la Terre !
 
AccueilPortail ~ Vers.CalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les perceptions extra-sensorielles et comment les développer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Primum
Petit lutin
Petit lutin
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Les perceptions extra-sensorielles et comment les développer   Mer 6 Aoû - 5:23

Je voudrais aborder une théorie concernant les perceptions psi (voyance, télépathie, médiumnité, utilisation d'oracles divers, etc) et leur développement.

J'avais eu la chance de trouver par hasard il y a quelques années un très bon ouvrage de parapsychologie scientifique dans une librairie, un ouvrage neuf mais qui datait de 1982 - une chance qu'il était encore là et que pendant tout ce temps là personne n'ait pensé à l'acheter ! (D'autant plus qu'il s'agissait d'une grande librairie parisienne très fréquenté !)

Il s'agissait de "La recherche PSI" qui présentait le bilan de la Parapsychological Association des USA - je devais apprendre plus tard qu'il s'agissait en fait d'un ouvrage de REFERENCE mondial sur le sujet (ouf !)

L'ouvrage décrit comment les chercheurs universitaires américains ont été les premiers à réussir à apporter la preuve scientifique de l'existence des phénomènes parapsychologiques : la toute première étude scientifique réussissant à prouver le phénomène a été publiée en 1934 par le Dr J B Rhine de l'université de Duke en Caroline du Nord. Les difficultés à surmonter ont été importantes, car la PES (Perception Extra-Sensorielle) est subjective et il faut arriver à l'objectiver et sans qu'il soit possible de critiquer rationnellement le résultat obtenu.

Finalement c'est grâce aux statistiques qu'il sera possible d'OBJECTIVER du matériel subjectif. Les résultats des 85.724 essais expérimentaux menés sur plus de 5 ans contenaient une série de 1.850 essais qui n'avaient que une chance sur 10.000.000.000.000.000.000.000 d'être dus au hasard !

"Impossible" n'existe pas en sciences, on parle d'une probabilité associée à 10 puissance 22. (22 zéros après le 1er chiffre !). L'ensemble des résultats publiés ainsi que les expériences reproduites par d'autres scientifiques à travers le monde en suivant le même protocole montrent que les probabilités pour que les résultats soient explicables par le hasard sont ridiculement infimes et qu'il convient de chercher une autre explication dès lors.

C'est le début d'une longue série de recherches (surtout universitaires) qui débutat alors aux USA, d'autres chercheurs, en reprenant l'idée des statistiques pour infirmer le hasard réussirent à apporter d'autres preuves. L'ouvrage présente une série d'expériences menées dans différentes universités qui ont débouchés sur des preuves scientifiques publiées dans des revues scientifiques internationales (comme toute recherche scientifique universitaire digne de ce nom).

L'ouvrage est parru au début des années 80, il couvre toute la période des années 30 (premières preuves) jusqu'aux années 70. Les chercheurs ont notamment définis (à force d'expériences) quelles sont les conditions idéales pour "produire du psi". C'est de cette recherche exactement que proviennent tous les conseils que l'ont trouve communément dans les livres d'aujourd'hui pour se mettre en "bonne condition" pour réussir une expérience (se détendre musculairement, faire le vide dans ses pensées, respirer profondément, etc).

Toutes les expériences abordées sont fascinantes : faire tomber un dès sur la face voulue avec la force de l'esprit (un dès lancé par une machine) (psychokinésie), télépathie, créer des rêves prémonitoires en laboratoire, prédire l'avenir, etc Mais ce n'est pas le sujet de cet article, aussi je ne développerai pas, il faut savoir que ça a été un casse-tête   :44: à chaque fois pour les scientifiques de trouver comment reproduire les phénomènes "sur commande" en laboratoire (car ils ne peuvent pas les observer "dans la nature"), puis les rendre OBJECTIFS ensuite alors ce sont tous, ou presque, des phénomènes subjectifs (relevant de la vie intérieure de l'homme, "invisibles" à un observateur extérieur ainsi que à tout appareil). Mais toutes les difficultés ont été levées les unes après les autres.

Dans ce sujet passionnant, le point qui m'a le plus marqué a été que lorsque les scientifiques arrivent à brancher sur les "sujets psi" un appareil servant à détecter les tensions musculaires (électromyographe), ils se sont apperçus qu'ils pouvaient alors PREDIRE à l'avance les résultats de l'expérience ! (Si elle va réussir ou rater).

Il semble que le résultat du "psi" soit directement proportionnel à notre état de tension musculaire : si il y a une tension musculaire (quelle que soit l'expérience : télépathie, précognition, vision à distance, etc) l'expérience échouera. Si il y a décontraction musculaire réussie, elle réussira.

Ce petit "détail" est en réalité IMMENSE. Puisqu'il incarne la clef de la réussite !

J'avais eu des cours de relaxologie à une époque, et je me souviens que les profs disaient qu'on peut apprendre à détendre ses muscles "sur commande", à volonté, à force d'entrainement.
Au début, on ne peut pas réussir : lorsqu'on a une tension musculaire d'installée, on ne la fait pas disparaître "juste parce qu'on le veut". Mais on le peut à force d'entraînement.
Les profs disaient que la meilleure façon de réussir n'était pas de le faire seul mais de se laisser guider lors de séances de relaxation par la voix d'une autre personne - c'est comme ça que c'était le plus facile et qu'au fil du temps, on arrivait à atteindre un état de plus en plus profond, puis on parvenait à atteindre un état profond de plus en plus vite, puis ensuite on arrivait à produire l'état "sur commande" !

Ou suivre de telles séances ? Auprès d'un relaxologue professionnel, d'un sophrologue, d'un professeur de yoga peut-être aussi ? Dans les grandes villes, l'un ou l'autre est facile à trouver. (Ailleurs ... y'a peu de chances !) Dans des MJC par exemple, ou parfois dans des salles de sports qui accueillent aussi des cours de gym, de yoga, de relaxothérapie, sophro, méditations, etc ou dans certains centres culturels qui ont une ouverture sur la méditation, etc
(Suivre des séances de groupe suffit amplement, inutile de facturer des séances individuelles !)

De telles prestations constituent le meilleur moyen pour développer la faculté de se mettre en état de relaxation profonde à volonté. Toutefois si l'on ne peut ou ne veux suivre ces disciplines, la meilleure façon qu'il reste est d'acheter un CD de relaxation dirigée et de se laisser diriger alors par la voie enregistrée. Ca marche aussi. Se laisser diriger par une voix est toujours mieux que de le faire soi-même, les résultats sont plus rapides. Après suivre des séance en direct, c'est alors le 2nd meilleur moyen qui existe.

Ma théorie est donc que pour tous ceux qui veulent apprendre à développer leurs capacités (tous les oracles & moyens de divination : tarots, boule de cristal, yi-king, écriture automatique, géomancie, miroirs magiques, radiésthésie, voyance directe, etc, et les PES en général) apprendre à atteindre l'état de relaxation musculaire profonde sera plus profitables que de longues séances d'entraînements !

Entre celui qui s'entraine 10 ans pour développer ses capacités et celui qui consacre 1 an ou 2 à produire l'état de relaxation profonde, dès la 3ième année (lorsqu'il passera à l'entrainement) il aura sûrement des résultats déjà meilleurs que le 1er au bout de 10 ans !!

C'est ma théorie sur le sujet !

Et les avantages ne se limitent pas qu'à la PES, il y a des moments lors des rituels où il est bon de se mettre dans un tel état : lorsqu'on adresse une prière à une entité ou une divinité, la prière, c'est de la télépathie en fait. L'entité ou la divinité capte notre pensée par télépathie. Donc les résultats seront sans doute meilleurs ici aussi. Pour tout ce qui est visualisation et projection de pensée aussi. Ainsi que pour les sorties hors du corps pour ceux qui veulent s'y adonner. Et pour voir les auras, où les entités dans les vapeurs d'encens lors des rituels, etc

Bref, il y a des avantages pratiques pour tous magicien(ne), et des avantages pratiques dans la vie profane aussi : pour s'endormir lorsqu'on y arrive pas, pour avoir une meilleure santé (car dormir avec une meilleure décontraction musculaire donne un sommeil plus profond, et c'est dans le sommeil profond que se fait l'essentiel de la santé du corps).

Personnellement j'ai toujours été nul en perceptions mais je compte développer cela. Mon intuition s'améliore un peu plus chaque année et je compte me lancer dès cette année dans la maîtrise de quelques outils de "divination" car j'ai besoin d'avoir accès à de "l'information" pour résoudre divers problèmes.

Je suis pour cela une formation en "divination" sur internet et je dois dire que les 2 premiers cours ont été sympas (moi qui pensait que le tarot, ça n'était pas pour moi (j'ai jamais réussi à interpréter le résultat d'un tirage, les cartes ne me "parlent" pas), j'ai commencé à retrouver confiance après le cours, je vais tester cette année avec un tarot particulier, dédié aux anciennes divinités et réputé extrêmement puissant : on verra bien !) Je vais probablement aussi me construire un miroir magique bientôt, et développer des rituels pour produire des oracles. On verra bien les résultats ici aussi.

Puisque je suis en train de réfléchir à la question, j'en ai donc profité pour faire un article pour Dagan. Je suis en train de réfléchir à la question de la relaxation musculaire pour booster mes résultats.

Nous avons plusieurs systèmes nerveux : volontaire/involontaire, sensoriel (qui conduit les informations captées par nos 5 sens)/moteur (qui bouge les muscles), central/périphérique, et quelques autres encore peut-être. Le système involontaire je crois (si je me rappelle bien de mes cours ?) se divise en 2 : orthosympathique et parasympathique. l'orthosympathique est pour l'action, le para pour récupérer, dormir, et peut-être digérer aussi (c'est loin, les cours !)

Il se peut que lorsqu'on passe en état de relaxation musculaire totale on change aussi de système nerveux dominant : on passe de l'orthosympathique sur le parasympathique (qui fait aussi le sommeil, et qui est plus apte à "capter" de l'information de nature "psi" dans notre esprit).

Il se peut donc que si les résultats psi s'améliorent lorsque nos muscles se détendent, c'est tout simplement parce qu'on change de mode de fonctionnement nerveux au passage, et donc toute la dynamique du corps, du cerveau, du psychisme, s'en trouve modifiée ?

Je pense qu'il y a une histoire comme ça. C'est même probablement parce qu'on a réussi à basculer sur un autre système nerveux que nos muscles se détendent ... ensuite ? (Je ne suis pas sûr de l'ordre : est-ce la détente de l'organisme qui induit la domination du parasympathique - ou est-ce l'ordre l'inverse ?)

Il y a aussi une histoire de respiration : notre respiration n'est pas la même lorsqu'on est parfaitement détendu que lorsqu'on est tendu, il est possible qu'il y ait en fait une respiration différente selon le système nerveux qui est dominant.

Les ondes du cerveaux ne sont plus les mêmes non plus. Je ne me rappelle plus des détails à leur sujet : ondes alpha, delta, théta, etc

En fait, c'est tout un fonctionnement de l'organisme et du psychisme qui doit être modifié. Lorsque les muscles sont parfaitement détendus c'est qu'on a changé sans doute de mode de fonctionnement. Et à ce moment-là, on va réussir l'opération qu'on entreprend (enfin, dans le domaine de la perception extra-sensorielle, hein. Si c'est pour faire un triple saut avec salto arrière, il vaut mieux rester sur l'orthosympathique !!!)

Et donc suivre tout bêtement des séances de relaxations dirigées est la meilleure façon pour apprendre à changer à volonté de mode de fonctionnement.

La relaxologie n'est pas simple : je ne me rappelle plus de mes cours (ils sont trop loin derrière) mais il existe plusieurs sortes de relaxations différentes (Jacobson, Schultz, etc) qui induisent des bénéfices différents. Il y a aussi un ordre pour faire les choses : certaines sensations favorisent la relaxation (sensations de chaleur, sensation de pesanteur du corps, certaines choses visualisées, etc), et l'ORDRE dans lequel on les éprouve compte aussi. Il y a un ordre meilleur que d'autres pour faire les choses. Bon, ce sont des détails. C'est juste pour dire que c'est une discipline et qu'elle est le fruit d'une connaissance précise, avec des indications thérapeutiques précises, etc. Qu'il y a plus de choses dedans qu'on ne pourrait le soupçonner, mais c'est pour l'anecdote, parce que dans la pratique une simple relaxation dirigée de base achetée dans le commerce suffit pour s'entraîner chez soi.

Voilà ma théorie donc pour faire un bond de géant dans les perceptions extra-sensorielles et dans la divination, les oracles, etc : pratiquer la relaxologie donnera de meilleurs résultats que de pratiquer des heures et des heures d'entraînements assidus.  :49: 

Ce qui ne veux pas dire toutefois qu'il ne faut pas s'entraîner. Ca veut juste dire que notre niveau de relaxation atteint est PREDICTIF de notre résultat !

Il ne me viendrait jamais à l'esprit de faire un lien entre les muscles du corps physique et les performances de mon cerveau ! Et cependant ...  :25:

Sur ce, je vous souhaite un bon entraînement à la relaxation, "pour la bonne cause"  :18:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les perceptions extra-sensorielles et comment les développer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dagan :: ~ Théories Esotériques ~ :: ~ Vos théories et débats :: Théories personnelles-
Sauter vers: