Un mélange délicat de Légendes, de Sagesse et d'Esotérisme, mêlé aux parfums de la Vie et de la Terre !
 
AccueilPortail ~ Vers.CalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire et différents courants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ynys Táo
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 19

MessageSujet: Histoire et différents courants   Mer 16 Oct - 13:40

La Wicca, son histoire :

Le mot « wicca » a été utilisé pour la première fois par Gérald Brosseau Gardner dans les années 1950, pour désigner un courant néo-païen. Il prétendit être entré en contact avec un « coven » qui opérait dans le sud de l'Angleterre (New Forest), et dont la création daterait de plusieurs siècles. Une « sorcière de sang »  (une sorcière fille d'une sorcière) l'aurait alors initié. D'après ce qu'aurait laissé entendre Gardner, il s'agirait de Dorothy Clutterbuck, surnommée « Old Dorothy » au sein du coven. Pourtant un chercheur, Massimo Introvigne, a pu prouvé que si Dorothy Clutterbuck avait existé, elle était un personnage très réactionnaire militant au Parti Conservateur et faisait parti de cercles liés à l'église Anglicane.
Gardner affirmait qu'il n'avait pas inventé la Wicca, et que celle-ci était la continuité de la sorcellerie du Moyen Âge. Pour contourner la loi, qui interdisait la pratique de la sorcellerie/magie, il publia en 1949 un roman intitulé High Magic's Aid. Après 1951 (date à laquelle la Witchcraft Act fut abrogée) il convaincu son coven de révéler leur existence, et publia alors un livre qui fit sa renommée : Book of Shadows, ou Livre des Ombres (livre qui avait déjà circulé de main en main), ainsi que deux autres : Witchcraft Today (1954 – La sorcellerie aujourd’hui) et The meaning of Witchcraft (1959 – La signification de la sorcellerie) .

S'il n'en est pas le fondateur, Gérald B. Gardner a contribué largement à sa diffusion dans le monde, et est donc à l'origine du courant de la wicca dit « gardnérienne ».

Après l'épisode « Gardner » de nombreux covens se sont formés, respectant plus ou moins les règles qu'avait imposé Gardner. La Wicca était née. Seulement, tout le monde n'était pas forcément d'accord avec lui, et c'est ainsi que d'autre courants se créèrent, dérivants du courant gardnérien.

La Wicca, ses différents courants :

* Wicca Gardnerienne : les covens se doivent de suivre le mouvement et la version de Gardner, les règles et les principes qu’il a créés. Tradition très stricte, un des grands principes de cette Wicca est qu’on ne peut être initier que par un coven, par un Grand Prêtre ou une Grande Prêtresse. Les gardneriens sont souvent décrits comme mystérieux et secrets. Ils sont tenus de garder confidentiel tout ce qui se passe dans leurs cercles et covens, tout spécialement à l’égard des non-initiés. La flagellation est une des pratiques reconnues par la Wicca Gardnerienne. Les actions wiccanes en solitaire ne sont pas permises dans cette croyance.

* Wicca Alexandrienne : fondée par Alex Sanders, britannique, dans les années 60. Sanders a été initié dès son plus jeune âge par un coven gardnerien. A l’inverse des Wiccas Gardneriens, il prônait son appartenance à cette croyance et publicisait la Wicca. Pour cela, les wiccans « traditionnels » ne supportèrent pas son attitude dite « commerciale ». Les covens alexandriens se réunissent alors très souvent en suivant à leur tour une hiérarchie bien définie (on appelle alors cela des degrés d’initiation). A l’inverse des gardneriens, ils accueillent tout de même les non initiés (appelés les néophytes) et leur permettent même de recevoir une formation. La pratique est très similaire à la Wicca Gardnerienne. Ces deux Wiccas se rapprochent peu à peu avec le temps.

* Wicca Dianique : forme féministe de la Wicca, née dans les années 60/70, de l’enseignement de Zsuzsanna Budapest, sorcière américaine. Son nom vient de la Déesse « Diane », autre nom de la Terre-Mère. Le culte de la Déesse est donc favorisé et mit en avant (à défaut de vénérer le Dieu). Cette Wicca a été créée par les femmes et pour les femmes. Les hommes sont généralement exclus de la Wicca Dianique, même si certains mouvements les acceptent parfois dans leurs rangs. Les Dianiques utilisent peu la magie.

* Wicca Faery :  cette forme de Wicca reconnaît la part obscure de chaque être et l’accepte. C’est une Wicca plus sombre que les précédentes. Elle s’inspire davantage de la culture celtique et se base énormément sur la nature et sur le respect des forces naturelles qui nous entourent. On dit aussi qu’elle se base sur le fait de croire en les fées, elfes, élémentaux qui peuplent notre monde.

* Seax Wicca : fondée par le couple américain, les Buckland dans les années 70. De tradition gardnerienne, ce couple brise le silence des covens gardneriens pour ouvrir cette tradition à tous et propose une formation à de nombreux intéressés, dans un esprit d’égalité, sans idée de hiérarchie ou de « degrés », les prêtres ou prêtresses étant élus démocratiquement.

* Wicca Eclectique : cette Wicca dite « libre » reconnaît toutes les formes de Wicca et donne un regard complet sur toutes ses traditions. On choisit alors de ne prendre que les principes en adéquation avec nous-même. C’est une des formes de la Wicca qui se développe le plus dans le Monde. Wicca plus libre, plus ouverte, ses pratiquants n’ont pas à rechercher de coven, peuvent pratiquer de façon solitaire et sont libres de se forger leurs propres points de vue.

N'hésitez pas à compléter :01: !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemin-paien.jimdo.com/
 
Histoire et différents courants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dagan :: ~ Traditions et Croyances ~ :: ~ Spiritualités païennes :: Wicca-
Sauter vers: